Mon enfant confond certaines lettres à l’écrit

Lorsqu’un enfant apprend à lire et à écrire, il arrive parfois qu’il confonde certains sons.

Lorsqu’un enfant apprend à lire et à écrire, il arrive parfois qu’il confonde certains sons. Ces confusions peuvent toucher une ou plusieurs paires de sons, disparaître au fil de l’apprentissage ou perdurer et nécessitant alors l’intervention de l’orthophoniste.

Votre compréhension de cette difficulté, qu’elle soit passagère ou non, vous aidera à accompagner votre enfant et à lui apporter les outils lui permettant de différencier les sons.

Mais que se passe-t-il ?

Prenons par exemple les confusions de type « auditif » : elles concernent certaines paires : F et V, CH et J, S et Z, P et B, T et D, C et G. Chaque couple de lettres ne se différencie que par la vibration ou non des cordes vocales lors de l’articulation du son.

(Attention, il est important de prononcer le bruit que fait la lettre et non son nom. Ainsi, la lettre F se prononce fffffff et la lettre V se prononce vvvvv).

C’est dans cette prononciation que réside la différence de voisement entre les deux lettres, différence à l’origine de la confusion. Lorsque l’on prononce le son fffff puis le son vvvvv, la position des lèvres et de la langue reste la même, et seule la vibration des cordes vocales (voisement) qui entre en jeu lors de l’articulation du V permet de différencier les deux sons.

Belle découverte n’est-ce pas ? Avouez que vous avez appris quelque chose non?

Allez, on vérifie ensemble  : prononcez le son ffff puis le son vvvv devant votre miroir en mettant la main une main sur la gorge. Vous pouvez observer que vos lèvres et votre langue n’ont pas bougé et que vous avez senti une vibration dans la gorge (« ça gratte dans la gorge », c’est ce que je dis à mes patients). C’est l’absence de perception de cette vibration qui génère les confusions entre les consonnes sourdes (absence de vibration des cordes vocales) et les consonnes sonores (vibration des cordes vocales).

Maintenant vous savez et vous pouvez transmettre à votre enfant !

Comme vous, devant le miroir, demander à votre enfant de reproduire le son fff et le son vvvv . Faites lui observer que les lèvres font le même mouvement et que la seule différence se trouve dans la “gorge qui gratte”. Certes, cela nécessite que votre enfant ait ce que l’on appelle une bonne conscience phonologique (capacité à distinguer et à manipuler les sons de la langue) . Vous pouvez aller consulter à ce sujet, l’article sur la phonologie.

Une fois, que cette différence est perçue physiquement, vous pouvez lui proposer de la percevoir oralement dans des mots puis de les écrire lorsqu’il en sera capable.

A vous de jouer maintenant !

Je vous invite à télécharger le jeu, à l’imprimer et à découper les petites étiquettes. (Si vous pouvez les plastifier, cela vous permettra de les conserver intactes pour d’autres activités).

La consigne est simple, après avoir mélangé les étiquettes, en piocher une chacun à son tour et trouver si l’on entend ffff ou vvvv dans le mot.

Le feu vert sur la feuille du V indique que le moteur est en marche (=vibration des cordes vocales = consonne sonore). Le feu rouge indique qu’il n’y a pas de vibration des cordes vocales (consonne sourde).

Et comme toujours, prenez du plaisir à jouer avec votre enfant, les fous rires devant le miroir sont autorisés et si vous avez des questions, laissez un commentaire !

Pour télécharger le jeu, connectez-vous ou créez un compte !

Me connecter Créer un compte

Partager cet article :

Facebook
WhatsApp
Email
Pour aller plus loin

Articles liés